Éditorial de la Semaine

C’est parti ! [5 août 2018]

« Pour une révolution culturelle », deuxième forum- débat de la série de vingt-cinq sur les problématiques ‘Projet de Société’ a tenu ses promesses. Il est venu confirmer qu’il y a une demande pour qu’on élève et approfondisse le débat sur les enjeux et les défis de la société mauricienne. Il y a aussi une demande pour de nouvelles têtes pour prendre la parole et partager leurs réflexions sur l’avenir de la société mauricienne.

Merci Saffiyah, Nalini, Edley et Viken pour la qualité et la pertinence de vos analyses et réflexions. Le finer tuning dans la conduite de l’émission a donné les résultats escomptés. Merci, Nawaz.

La couverture du Défi Media Group a permis de toucher un très large public. Le feedback après quatre jours est très positif. Projet de Société est en train de s’installer dans le champ médiatique. Sur la toile, notre site www.projetdesociete.org évolue.

Nous pouvons dire que c’est parti !

Nous ne remercierons jamais assez tous ceux qui ont compris notre démarche et nous soutiennent. Ils sont de plus en plus nombreux. C’est motivant pour la suite. Des clips vidéo sont en préparation. La page Face Book et twitter se développent. Nos finalisons actuellement les détails du troisième forum-débat prévu pour le 5 septembre. Il portera sur « Le Vivre ensemble, consolidons l’ADN mauricien ».

D’ici là, c’est la drogue, ou plutôt la gestion de l’après-rapport Lam Shang Leen, qui va être dans l’actualité.

On dit qu’il n’y a pas de vérité en politique mais uniquement la « vérité du moment », la vérité qui la sert. Mais cela n’est pas la vérité. Certes, le nerf de la guerre va être la comm. De quelle comm, et au service de quelle stratégie, devons nous nous demander. N’oublions jamais qu’il y a une société à sauver, un pays à construire.

Le temps est à un plan d’assainissement pour se débarrasser des pourris, ces fossoyeurs de notre société, de notre république. Ils sont embusqués dans de nombreuses organisations et institutions dont celles de l’Etat. Le combat doit être sans compromis contre les acteurs et vecteur de l’argent sale et mortifère.

Le principe directeur de la stratégie à dégager pour la mise en place et la mise en œuvre d’un plan d’action est la primauté de la raison d’Etat et du peuple sur celle de la « raison partisane. L’heure est aux actions immédiates dictées par le bon sens, et aux initiatives intelligentes pour le moyen et long termes. La vigilance citoyenne est plus que jamais de mise.

Les risques, les menaces et dangers constituent une des problématiques de Projet de Société, et est aussi une problématique mondiale. Le réchauffement climatique, la prolifération de la drogue et les mafias associées, les cyber attaques, le terrorisme international sont parmi ces autres défis que le monde aura à relever. Maurice est aux premières loges des pays qui seront affectés par le réchauffement climatique.

Depuis un peu plus d’une semaine, le rapport Lam Shang Leen a mis en lumière et à l’agenda l’un de ces « menaces, risques et dangers » que sont la prolifération des drogues dangereuses et les mafias associées. Une prolifération qui est en train de détruire trop de membres de notre jeunesse et de gangrener notre tissu social.

Le jeu de postures et d’impostures faciles qui se dessine sur ce sujet va, si elle perdure, accentuer la dangereuse descente aux enfers pour les victimes, et pour la société.

-Malenn Oodiah

© 2018 Projet de Société. 

  • Facebook App Icon
  • YouTube App Icon