Community Forum

A place for discussion.

1 post

0 posts

1 post

1 post

0 posts

New Posts
  • Schwab du World Economic Forum (WEO) a émis l'idée d'une quatrième révolution industrielle. Or plusieurs analystes sont d'avis que la révolution digitale est la troisième qui renferme la 4ème et l'avait déjà inclus: Voir http://cetri-tires.org/press/2017/the-fourth-industrial-revolution-does-not-exist/?lang=en. Il y a aussi ce texte du Financial Times; que je trouve intéressant concernant le packaging du global elite Davos Wo/Man et en faire des idées reçues..... https://www.ft.com/content/9930245c-b924-11e5-bf7e-8a339b6f2164 C'est vrai que nous sommes encore aux balbutiements de l'ère numérique et que les avancées nous amènent des possibilités exponentielles de 'platform capitalism' . Je pense aussi que nous devons essayer de freiner les ardeurs des global elites à nommer et interpréter le monde aussi; et asseoir une domination culturelle.
  • Le texte Vivre Ensemble évoque l'idée que la fameuse résilience mauricienne a ses limites. On croit toujours qu'on s'en sortira. Je pense qu'on devrait creuser davantage cette notion. Peut-être que l'économie mauricienne a toujours subi les aléas de crise et menant à des résolutions de crises, étant si ouverte. Et elle a aussi été façonnée par des politiques économiques comme les trade and financial preferences; des mannes de la Guerre Froide et de la transition à une néolibéralisme globalisante; que les politiques et business leaders ont su en tirer profit; mais pas pour construire notre résilience à long terme: On parle aussi de résilience en termes de faible transmission des crises de l'économie au champ social:::: Donc tout un paquet qu'il s'agit de décortiquer. Mais suis d'accord dans l'ensemble que notre double hégémonie du néolibéralisme d'une part et du soi-disant multiculturalisme d'autre part se conjuguent pour mettre notre résilience actuelle à rude épreuve: Il nous faudra construire une résilience novatrice: On y reviendra sûrement au fil des thématiques!
  • Un article de mai 2018 qui fait le point de la situation : "Depuis la soumission de l’ESA Study en 2009 (non rendue public) au gouvernement et la recommandation pour une loi spécifique qui protégerait les wetlands, s’est mis en place avec l’aide du United Nations Development Programme (UNDP) et du Global Environment Finance (GEF) un projet de grande envergure pour protéger les ESA en lien avec la zone côtière. Intitulé « Mainstreaming Biodiversity into the Management of the Coastal Zone in the Republic of Mauritius”, ce projet est placé sous l’égide du ministère de l’Economie océanique, des Ressources marines, des Pêcheries et du transport maritime." Lire la suite sur ce lien : https://www.lemauricien.com/article/marecages-et-autres-zones-ecologiquement-sensibles/

© 2018 Projet de Société. 

  • Facebook App Icon
  • YouTube App Icon